Une nouvelle version du logiciel de mobilité applicative HCX (Hybrid Cloud Extension) permet désormais aux clients de VMware de migrer des charges de travail applicatives autres que VSphere et des quantités plus importantes de charges de travail sur site vers divers services cloud. Lancé en 2017, VMware HCX permet aux clients de vSphere de relier leurs systèmes et applications sur site avec différents services cloud. HCX comprend des services comme le routage et l’optimisation WAN et peut utiliser d’autres produits et services VMware, notamment le logiciel réseau NSX, principal produit du vendeur. NSX permet aux entreprises de supporter les applications clouds natives multi-fournisseurs, les charges de travail dans le cloud, les environnements hyperviseurs et les environnements hybrides et multicloud dont l’adoption ne cesse de croître. HCX est également inclus dans d’autres packages VMware comme VMware Cloud sur AWS.
Comme l’explique VMware, la fonction principale de HCX est de simplifier le processus de migration, de connexion, de chargement et de sauvegarde des applications dans un environnement de cloud hybride. « Les entreprises ne peuvent prétendre à un datacenter moderne ou à un cloud hybride tant qu’elles n’ont pas la possibilité de déplacer librement les applications et les charges de travail d’un environnement à l’autre. « HCX de VMware permet de transformer les datacenters et les clouds en simplifiant le processus de connexion, de chargement et d’optimisation continue du placement des applications dans les infrastructures de clouds modernes.

Ouverts aux hôtes KVM RHEL, CentOS et Ws Server 2012
La dernière version, appelée HCX VMware Enterprise, bénéficie de fonctions étendues, notamment le support des charges de travail autres que VSphere, en particulier les applications exécutées dans les environnements RedHat OpenStack/KVM et Microsoft Hyper-V. La version actuelle de HCX Enterprise prend en charge les systèmes d’exploitation VM hôtes KVM suivants pour la migration dans un environnement vSphere : RHEL 6.x (64 bits), RHEL 7.x, CentOS 6.x, CentOS 7.x, Windows Server 2012 et Windows Server 2012 R2. « Cette liste continuera de s’allonger dans les prochaines versions », selon VMware. De plus, VMware a ajouté le support de son package vMotion qui permet une migration en temps réel du système de fichiers d’une machine virtuelle depuis un système de stockage vers un autre. L’idée est de permettre la réplication des machines virtuelles en nombre et de programmer le moment où la migration sera achevée, ce qui permettra aux clients de contrôler le basculement des applications pour minimiser les risques commerciaux. « Pour la première fois, VMware HCX combine les avantages de la réplication vSphere et de vMotion en une seule option de migration de VM », a écrit Ninad Desai, directeur de la gestion des produits VMware HCX. « Le logiciel simplifie énormément la planification, l’exécution et la mise en œuvre opérationnelle de la mobilité à grande échelle vers les clouds publics ou privés ».

Enfin, VMware a déclaré que HCX Enterprise s’intégrera à VMware Site Recovery Manager (SRM) pour offrir aux clients des capacités sécurisées de sauvegarde et de reprise après sinistre. « De plus en plus, le cloud hybride et le multicloud sont une réalité pour les clients dans le cadre de projets de modernisation englobant clouds publics, clouds privés, clouds télécoms, et même edge », a écrit Allwyn Sequeira, vice-président senior et directeur général de la business unit Hybrid Service de VMware. « HCX fournit une plate-forme de mobilité dans tous ces domaines par abstraction de l’infrastructure sous-jacente, en automatisant la création d’une connectivité à travers ces domaines, et en étendant la capacité de réplication et de vMotion afin de permettre la liberté de mouvement nécessaire pour accompagner l’évolution des stratégies d’investissements dans les applications et la plate-forme ».

VMware HCX Enterprise, désormais disponible
L’annonce de HCX s’inscrit dans la stratégie de VMware en faveur d’une implication croissante dans les technologies cloud. En juillet, le vendeur s’est associé à Google pour ajouter le support natif des charges de travail VMware au service Google Cloud et offrir aux clients plus d’options pour déployer des applications d’entreprise. Le service cloud hybride appelé Google Cloud VMware Solution by CloudSimple utilisera les technologies de datacenter définies par logiciel de VMware (SDCC), notamment VMware vSphere, NSX et vSAN, toutes déployées sur une plate-forme administrée par CloudSimple for GCP.

VMware a également conclu un partenariat de cloud hybride avec le service Azure de Microsoft. Le package, appelé Azure VMware Solutions, tourne sur VMware Cloud Foundation. Il regroupe le logiciel de virtualisation de traitement classique vSphere de VMware, le produit de virtualisation réseau NSX et le produit de stockage en réseau vSAN défini par logiciel de VMware. Récemment, VMware a également étoffé son offre cloud en achetant la technologie d’équilibrage de charge, d’analyse et de livraison d’applications d’Avi Networks. Le montant de cette acquisition n’a pas été divulgué.