Sortiront ou ne sortiront pas en Europe ? Ce jeudi, l’annonce du lancement des nouveaux smartphones 4G/5G haut de gamme de Huawei, les Mate 30 et Mate 30 Pro, restait suspendue aux tractations en cours entre les Etats-Unis et Huawei. L’interdiction faite par Donald Trump aux entreprises américaines de commercer avec Huawei (suspecté d’espionnage) contrarie fortement les projets du géant chinois.Samsung et Apple dans le viseurPrésentés par Richard Yu, le PDG de Huawei, les Mate 30 et Mate 30 Pro* semblent écraser par leurs promesses techniques tous leurs concurrents. Avec leur écran de 6,62’’ (Mate 30) et 6,53’’ (Mate 30 Pro), ils se rapprochent de l’iPhone 11 Pro Max (6,46’’), le rival clairement désigné par Richard Yu.Le big boss est désireux de conforter sa place sur la seconde marche sur le podium des plus gros vendeurs mondiaux de smartphonesRésistant à l’eau et à la poussière, les terminaux sont équipés d’un revêtement arrière anti-traces de doigts.

La photo et la vidéo comme cheval de batailleC’est évidemment sur la photo et la vidéo, deux de ses marques de fabrique, que Huawei veut aussi se démarquer. Richement pourvus en capteurs (lire encadré), les smartphones développés avec le fabricant d’optiques Leica veulent encore repousser les limites en matière d’imagerie sur smartphone.Leur capacité semble phénoménale pour réaliser des photos en basse lumière, en ultra-grand angle, en mode macro. Pour les selfies, on peut jusqu’à positionner n’importe où sur l’écran un déclencheur virtuel…Le Mate 30 Pro en vaisseau amiralC’est surtout le Mate 30 Pro qui veut faire la leçon à Apple et Samsung : Huawei l’a doté d’un écran incurvé à 88°, sans équivalent sur le marché. Un double-tap sur ses bordures simule des boutons virtuels pour monter ou baisser le volume d’une chanson ou pour prendre une photo. Et première mondiale : le smartphone est équipé d’un capteur vidéo arrière dédié 4K, filmant jusqu’à 60 images/seconde, il semblerait permettre beaucoup de créativité, comme avec un impressionnant mode slow motion à 7.680 images par seconde ! Egalement lancé en 5G, le Mate 30 Pro se veut plus rapide que ses rares confrères déjà prêts pour les futurs réseaux mobiles à très haute vitesse. Ainsi, le Mate 30 Pro serait déjà 50 % plus rapide que les Samsung Galaxy Note 10 !

Adieu Google et consorts…
Mais problème : à l’issue de sa présentation à la presse, Huawei n’était pas encore en mesure de confirmer la sortie en France des Mate 30 et Mate 30 Pro. « Ce ne serait pas avant la fin de l’année, confirme un porte-parole de la marque, on réfléchit à la meilleure façon de les proposer ». En cas de sortie française, les Mate 30 et 30 Pro intégreront le moteur open source Android OS, mais ne pourront disposer des services Google (Gmail, Maps, Drive…), ni de toute application made in USA. Envie de vous passer d’Instagram, Facebook, Whatsapp ?